Épisode 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Épisode 2

Message  Toulousaing le Dim 17 Sep - 9:07

Résumé des chapitres précédents

Toulousaing, Couscous et Kaspius discutent Chez Ginette de la nouvelle stratégie dite de l'heuristique.
Une jeune femme entre dans le bar. C'est Strigida.

___

"Tiens, la femme de ma vie, dit Toulousaing.
- Hou Houuuuuuu, firent en choeur Couscous et Kaspius.
- Salut les hommes", lança Strigida en s'approchant de la table.


Strigida à la piscine Molitor, juillet 2017 - Archives personnelles de Toulousaing.

La jeune femme portait cette fois-ci un T-shirt à la gloire de Salomon Harley (le fils de David, quoi, vous suivez pas, là) et un Lewis bleu foncé non délavé non troué [note de l'éditeur : Qui est-ce qui dit encore "Lewis" de nos jours ?]. Elle avait horreur de cette nouvelle mode moche et complètement stupide qui consiste à acheter - cher - des pantalons "pré-déchirés" et "pré-délavés". On marche sur la tête, se disait-elle. Toulousaing, veuf depuis peu, avait rencontré Strigida lors de la chouette fête de 2424. La jeune femme, célibataire, sortait d'une liaison non dangereuse mais non conforme à son idéal de liaison, directe, droite, par une ouverture sans orthogonale d'aucune sorte. En deux mots, elle aimait que l'on imprime en elle la marque de ses serres, et son précédent copain était plutôt du genre à interrompre son parcours un peu trop tôt, tirant son trait alors qu'elle n'avait pas été totalement passée en revue. Strigida avait détecté, au premier regard sur Toulousaing, qu'il devait être un homme qui aime être nu quand il a une liaison, et cela l'avait excitée au plus haut point, presque 1969,697 mesures. Ils avaient sympathisé, elle en fut étonnée mais ne se traîna pas pour sauter dans son lit le premier soir. En quelques fractions de jour sidéral, par deux fois il vint à son secours, car elle était multi-orgasmique, et elle vit la lumière après lui avoir répété : "poursuis ta route". 
Mais nous nous égarons, revenons à notre récit.

"Alors, les ptits Gars, on complote ? demanda Strigida en faisant un signe à Ginette avec la main.
- Une pression, Stri ?
- Oui, s'te plaît", répondit-elle.

Couscous, galant, tira une chaise pour la nouvelle arrivée et précisa :

"On prépare la nouvelle campagne, on va faire de l'heuristique.
- Pas con, ça dit Strigida. Ca me rappelle un PQ de Ben38, sa contribution 114345, si j'ai bonne mémoire".

Strigida avait, comme le commandant Danglard cher à Fred Vargas, une mémoire phénoménale. Elle entendait un truc une fois et c'était stocké dans sa tête comme sur un disque dur externe de un Téra. Un coup de Google Desktop Search et elle était capable de ressortir le truc cinq ans après. Étonnant.

"Bon, alors voilà, intervint Toulousaing. Nous sommes tous convaincus que la bestiole est enterrée dans le champ au nord du Rocher du Corbeau. Et j'ai une grande nouvelle à vous annoncer. J'attendais que tu sois là, ma chérie, dit-il en regardant Strigida avec l'oeil humide.
- Et c'est quoi ? demanda Kaspius.
- Je me suis demandé ce que donnait la multiplication de 534 par 531 par 506 et si ça pouvait se rapprocher de 71721075. Hé bien figurez-vous que j'ai découvert que 71721075 x 2 = 143 442 150. 143 442 150 divisé par 534 (point haut du Grand Ballerstein) = 268 618,26, et 268 618,26 divisé par 531 (point haut du Petit Ballerstein) = 505,87 arrondi à 506 (point haut du Rocher des Corbeaux). Pas mal, non ?"


Carte IGN n° 3715OT 1/25 000e Dabo

Couscous prit son Xperia Z5, lança la calculette et essaya 506 x 531 x 534.

"Heu, le produit des trois fait 143 478 324 et si on divise par 2 - et pourquoi faudrait-il diviser par deux ? - on obtient 71739162 et pas du tout 71721075, mon Pote.
- Oui, mais justement, intervint Kaspius, sa moustache naissante frémissant d'émotion. 73 c'est la Savoie : Ca voit, 91 c'est l'Essonne : Et sonne, et 62 c'est le Pas-de-Calais : pas de bateau, pas de pierres, pas de pierres, pas de construction, pas de construction, pas de palais, et pas de palais... pas de calais.
- Qu'est-ce que t'as fumé, Kasp, avant de venir ? haussa-les-épaules Strigida. Non, sans déc', les mecs, on fait quoi, maintenant ?
- Hé bien je propose d'aller sur place tous les quatre. On se prend deux chambres à l'hôtel des Vosges, c'est moins cher qu'au Belle-Vue d'Obersteigen. C'est encore les vacances. Vous en êtes ?
- Un pour tous et tous pour tous, crièrent ensemble les trois autres.  
- Mais je te préviens, je ronfle quand je suis couché", dit Couscous à Kaspius.

Après avoir réglé leurs consommations, le groupe sortit du bar.

"Je vous emmène ?, demanda Toulousaing, on n'a pas besoin de prendre toutes nos voitures, non ?
- Surtout que je suis en moto", dit Strigida.

Strigida, pour ses trente ans, n'était pas la plus triste des mamans et s'était offert une Softail Héritage Classic d'occasion, de toute beauté, qu'elle s'était empressée de prêter à son homme pour qu'il l'essaie.
"Ne penche pas trop dans les rond-points, Toul', les repose-pieds touchent vite et, quand on n'a pas l'habitude, c'est le frisson d'horreur garanti entre les omoplates. Et si tu redresses, tu rates ta sortie.
- Merci, ma Puce, j'ai 43 ans de permis moto, passé chez Keppner-Tregoe, alors tu vois, y'a pas trop de risque".

Il était fier, le Toulousaing, de poser à côté de la bécane de sa meuf.


La bécane à Strigida.

"Bon, allez, on y va, intervint Kaspius, y'a de la route jusqu'à Dabo".

Strigida demanda à Ginette si elle pouvait laisser sa moto dans la cour derrière, celle-là même où un chouetteur avait trouvé des capsules de bière en creusant, après avoir pris au pied de la lettre un Madit humoristique. Puis tous les quatre montèrent dans le Toyota 3 litres 4 turbo diesel de Toulousaing et celui-ci prit la direction de l'autoroute A4, qui les conduisait directement - ou presque - à Dabo via Phalsbourg, Dannelbourg, Lutzelbourg, Garrebourg et Haselbourg. Une bonne bourre, quoi.

Trois heures après, ils arrivaient à leur destination, le fameux Hôtel des Vosges, à La Hoube, banlieue de Dabo.


L'hôtel des Vosges, à Dabo.

Monsieur Schwaller, le tôlier, les accueillit avec chaleur. Toulousaing avait réservé par téléphone pendant le voyage, grâce à son kit mains libres Bluetooth, offert généreusement lors de son récent passage chez Carglass. Ils s'installèrent, posèrent leurs bagages, puis redescendirent au bar, où ils commandèrent quatre Paulaner avec faux col, à l'allemande, sauf pour Toulousaing qui avait horreur de la mousse.

"On fait le point sur la situation ? proposa Strigida.
- Oui, vas-y, répondit Toulousaing, c'est toi la documentaliste, fais-nous un résumé.
- Bon, alors je commence avec nos reliquats". Elle prit son bloc et écrivit :

56
a
alignée
avec
chapelle
corbeaux
creuser
cupule
de
deux
entre
et
mètres
nord
pierre
terrain

Couscous leva la main, comme à l'école.

"56 c'est le numéro de la borne géodésique du rocher des Corbeaux. Donc corbeaux et 56 ça va ensemble. De plus, quand on est au bord du rocher et que l'on regarde la chapelle, on a à ses pieds une énorme cupule...


La cupule du rocher des Corbeaux, face à la chapelle Saint-Léon.

- donc, éliminons les mots au fur et à mesure", coupa Strigida. Elle prit son bloc et écrivit :

56 (rocher des) corbeaux cupule chapelle

il reste

a
alignée
avec
creuser
de
deux
entre
et
mètres
nord 
pierre
terrain

"Alignée avec", ça va ensemble, dit Kaspius, donc moi, je verrais bien un alignement entre la borne 56 et la cupule, non ?
- Très juste, putain d'Adèle, s'exclama Toulousaing, et la pierre c'est la borne 56, alignée avec la cupule. Ce qui donne :

pierre 56 (rocher des) corbeaux alignée avec cupule chapelle

il reste

a
creuser
de
deux
entre
et
mètres
nord 
terrain

"Et le terrain, c'est le champ au nord, non ? On a trouvé dans nos recherches que c'était un ancien terrain d'aviation pendant WW2., rebondit Kaspius. Donc, moi, je changerai un peu notre 12e :

(la) pierre 56 entre (le rocher des) corbeaux (au) nord alignée avec cupule chapelle

- Et creuser deux mètres au nord, ça le fait, non, demanda Toulousaing tout excité. Ca nous donnerait plutôt :

(la) pierre 56 entre (le rocher des) corbeaux et le terrain, alignée avec (la) cupule de (la) chapelle, creuser à deux mètres au nord.

Un hurlement de joie retentit dans le bar.

"Ca y est, on y est, les mecs, frétilla Strigida en manquant de renverser son demi. Écoutez ça : Allez à la borne géodésique numéro 56, entre le rocher des Corbeaux et le terrain, tracez un alignement depuis la cupule qui est face à la chapelle jusqu'à la borne, et creusez à deux mètres vers le nord. Donc, dans le champ, on est d'accord, et on n'a pas de racines, à deux mètres de la lisière ! Allez, on y va ?"


La soluce.


(à suivre)

_________________
Le Wiki qui tue sur la chasse à la Chouette : http://piblo29.free.fr/wiki_chouette
Les synthèses de Zarquoshttp://didiermorandi.fr/Chouette/Syntheses_de_Zarquos.pdf
avatar
Toulousaing
Admin

Messages : 138
Date d'inscription : 15/08/2017
Age : 66
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.didiermorandi.fr/Chouette/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épisode 2

Message  Stephane41 le Mer 20 Sep - 10:33

Vivement la suite Smile

Stephane41

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Épisode 2

Message  Stephane41 le Mer 20 Sep - 20:42

Donc déplacement annulé ?

Stephane41

Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum